Marie Pierre Roffat Guillon
SOPHROLOGIE à Lussac-les-châteaux ou à distance
 

Marie Pierre ROFFAT GUILLON Sophrologue à Lussac-les-châteaux

Comment mieux vivre avec les acouphènes ?


Isolement, angoisse, fatigue, concentration, sommeil, douleurs, déprime

L’acouphène est une perception involontaire de sons non générés par un bruit extérieur.

L’acouphène correspond à tous les sons de l’oreille : vibrations, bourdonnements, sifflements tintements, battements … Les manifestations de l’acouphène sont complexes. L’acouphène varie d’une personne à l’autre. Il peut être perçu dans une oreille, les 2 oreilles ou à l’avant ou l’arrière de la tête.

Il peut être permanent, dit « chronique » ou vécu occasionnellement.

Il existe deux types d'acouphènes :

  • l’acouphène "objectif " : il est rare (5% des cas) et correspond au bruit d'un organe situé à l'intérieur du corps (ex. : bruit du sang circulant dans un vaisseau du cou ou de la tête). Une personne extérieure peut l'entendre. La cause doit être recherchée, car un traitement est souvent possible;
     
  • l’acouphène "subjectif" : il représente 95 % des cas. Il est uniquement perçu par la personne. Il occasionne, souvent quand il est chronique, une perte d’audition.


En France, selon l’Institut méditerranéen de recherche et de traitement des acouphènes (IMERTA), plus de 6 millions de personnes souffrent d'acouphènes.

La première étape dans l’accompagnement des acouphènes implique une prise en charge par le corps médical, avec un diagnostic auditif effectué par un médecin ORL pour contrôler le fonctionnement de l’oreille et l’audiométrie qui permet à la personne de mesurer sa perception de son acouphène.

Le médecin pourra ensuite guider son patient vers un traitement médical et/ou un accompagnement..

Les traitements sont aussi multiples que leurs causes.

Parler de traitement c’est bien souvent parler d’habituation. Dans la plupart des cas, le traitement ne fait pas disparaitre l’acouphène. Ainsi la personne va apprendre à intégrer l’acouphène comme faisant partie de son fonctionnement normal, elle se détache progressivement des gênes et parvient à une interprétation plus neutre des perceptions auditives.

C’est là où la sophrologie peut vraiment répondre aux besoins des personnes acouphéniques. Dans le cas d’acouphènes chroniques, le travail « d’habituation naturel » du cerveau est altéré par différents facteurs, comme le stress, l’anxiété et la gestion des émotions.  La sophrologie permet une approche globale de la personne, elle apprend à la personne acouphénique à maitriser au quotidien son niveau de stress et à gérer ses émotions.

La sophrologie apporte les moyens à la personne de gérer ses acouphènes pour retrouver une vraie qualité de vie quotidienne « Reprendre le cours de sa vie ».

La sophrologie vient en complément d’un suivi médical pour accompagner la personne vers l’acceptation à vivre avec l’acouphène.

Je suis spécialisée dans l’accompagnement sophrologique des troubles des acouphènes.

 

Pour plus de renseignements : 


Derniers articles

Comment mieux vivre avec les acouphènes ?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion